Navigation : Cuisine
La Tête de Goinfre, un restaurant qui mérite bien son nom

La Tête de Goinfre
un restaurant qui mérite bien son nom.

Vous qui entrez ici, oubliez ligne et régime et n’écoutez que vos sens, ça va être la fête de vos papilles.

Le bistroquet

Sous l’impulsion d’un chef déterminé, Julien Thiébois, qui a repris la main après le départ du regretté Jean- Pierre Starck, la Tête de Goinfre vole très haut dans le ciel de la bistronomie, autant le définir comme un “it bistrot”. Ici on parle tout bonnement de bistroquet. Celui où il faut aller se régaler de plats canailles, pour beaucoup inspirés du cochon, mais accomodés avec finesse et modernité.

Nappes à carreaux rouges et blancs

Niché dans une rue calme, à deux pas de la place du métro La Fourche (Paris 17e), ce restaurant de copains, esprit rugby très prononcé, s’habille traditionnellement de nappes à carreaux rouges et blancs.

Dehors, quelques tables sont réservées aux fumeurs et des doudounes mises à diposition des frileux. Dedans, c’est le cochon qui domine dans la déco et sur la carte, jusque dans les petites assiettes saucisson-cornichon que l’on grignote en sirotant un verre de Menetou Salon blanc et en étudiant la carte.

Que l’on ne s’y trompe pas, Julien est un véritable chef, formé chez les plus grands, le hic c’est qu’il a horreur qu’on l’appelle chef et malheur à celui qui dérogera à la règle, Julien a son caractère, d’ailleurs on le surnomme “Tête de lard” et sous sa casaque noire, on sent rouler les épaules et les muscles du rugbyman. Voilà pour l’ambiance, passons à la carte.

restaurant la tête de goinfre

Cartes évolutives

Deux cartes. L’une témoigne des goûts de la Tête de Goinfre d’autrefois, véritable monument du souvenir : Julien la fait évoluer doucement vers plus de modernité mais conserve l’essentiel : oeufs mayo, magret ou confit de canard, confit de cochon, côte de boeuf, sole meunière chèvre chaud, andouillettes, travers de porc, jarret…Entrées de charcuteries selon l’envie et l’appétit. L’autre, c’est tout Julien: des associations, de la recherche, du traditionnel revisité. Par exemple, ce kemya de sardine servi à même la boîte, d’une grande finesse, ou ce pot- au-feu de légumes oubliés, trois viandes divinement tendres, la carotte est violette, le navet rose et l’os à moëlle généreux ou encore le bourguignon de joue de boeuf ou la tartine de munster et cumin. Mamma mia!

La surprise du risotto

La surprise vient encore de ce risotto à l’encre de seiche, truffes, cèpes, aiguillettes de canard et surmonté d’une escalope de foie gras dont le moelleux se communique à ce riz noir comme du caviar. Ici, les saveurs s’enchaînent, s’entraînent, explosent sous le palais. On voudrait en parler comme d’un vin : long en bouche, il est rond, il a du corps. On le déguste arrosé d’un Bergerac. Les assiettes sont copieuses mais on en vient à bout sans effort et avec l’aide de ses voisins de table “qui veulent goûter”.

Des desserts au diapason

Il reste encore une place pour le dessert? Ce sera la tarte tatin avec son pot de crème fraîche ou l’aérienne mousse au chocolat blanc avec une cuillère en chocolat, café, l’addition, à la Tête de Goinfre on

peut se régaler pour 30 euro environ (sans les vins), servi par une fine équipe, deux garçons, deux filles, dynamiques et souriants sous l’amicale férule de Joël.
Inutile de dire qu’on reviendra dans ce repaire de bons vivants, cochon qui s’en dédie!

La Tête de goinfre,
16 rue Jacquemont 75017 Paris
T. 01 42 29 89 80 (Réservation vivement conseillée)
Métro : Fourche (ligne 13)

Joël Thiébois vient d’ouvrir une rôtisserie, la Rôtisserie de goinfre. C’est là qu’il élabore ses nouvelles formules. Mais c’est là aussi que l’on peut aller commander et emporter un poulet rôti, un travers de cochon caramélisé ou une papatte de cochon de lait. La carte offre quelques desserts classiques à savourer chez soi : mousse au chocolat, crème brûlée ou petits suisses au coulis de fruits rouges. Sympathique carte de vin.

La Rôtisserie du Goinfre
36, rue des moines
75017 Paris
T. 01 58 60 14 63


Livraison dans les 8e,9e,16e,17e et 18e arr

 
Vos Commentaires :


La Tête de...
Vous qui entrez ici, oubliez ligne et régime et...


 
Beauté
Forme
Mode
Maison/...
Culture
Cuisine
Lieux
Mariage
Vie...
Voyages
People
Homme