Pour recevoir nos
derniers articles par Mail,
inscrivez-vous :

Identifiez vous :




Pas encore Inscrit ?

Si vous êtes référencé dans le carnet d'adresse, identifiez-vous ci-dessous :




Pas encore Inscrit ?

 
 
 

Navigation : Vie pratique - Sexualité
Le point sur la contraception

Le point sur la contraception...

Quoiqu'il arrive, chaque année, on dénombre 200.000 IVG, toutesclasses d'âge et toutes classes sociales confondues. C’est beaucoup, direz-vous, en effet, c’est beaucoup. Pourtant, le gouvernement mène régulièrement des campagnes pour la contraception et de nouveaux moyens plus pratiques, moins contraignants sont mis au point. Faubourg-des-femmes.com fait le point sur les méthodes contraceptives, des plus traditionnelles aux plus récentes.

Le plus simple, c’est le préservatif masculin, c’est à dire le préservatif classique qui se pose sur le sexe de l’homme, acte qui peut donner lieu à des jeux érotiques très stimulants pour les deux partenaires. Toutefois, en cas de défaillance, fuite ou déchirure, il convient de faire appel à la pilule du lendemain. Votre pharmacien peut vous la délivrer sans ordonnance.

L’anneau contraceptif
est mal connu. Une fois posé dans le fond du vagin, il libère la dose d’une mini-pilule. Simple à placer, simple à ôter, on l’enlève après trois semaines; sept jours plus tard, on le remplace par un autre. Aucune prise de poids et pas de risque d’oublier sa pilule. Néanmoins, les contre-indications sont les mêmes que pour la pilule et les patch.

Le diaphragme aussi appelé pessaire est une sorte de petite soucoupe en cahoutchouc. On le place soi-même selon les indications de la gynécologue, et ce, juste avant le rapport. Le diaphragme est un contraceptif ancien, redevenu à la mode en raison du rejet de certaines femmes pour la contraception hormonale. On l’utilise le plus souvent avec un gel spermicide.

La méthode chimique, consiste à placer une substance spermicide dans le vagin, sous forme d’ovule, de crème, de gel ou de tampon, et ce dix minutes avant le rapport. Un peu gras, un peu glissant, ce produit est peu agréable, ce qui ne met pas son efficacité en cause.

La vasectomie est une affaire sérieuse, puisqu’elle consiste en une stérilisation définitive de l’homme via une chirurgie légère sous anesthésie locale. Cette méthode est très peu courue en France contrairement à d’autres pays. Il est toutefois possible pour l’homme de préserver ses gamettes par une donation pré-opératoire, à une banque de sperme. Il est bon de savoir que ce geste est onéreux.

L’équivalent chirurgical chez la femme se nomme la ligature des trompes. De même, il est irréversible, sauf cas extrêmement rare. Il s’agit de la pose d’un implant dans les trompes de Fallope, provoquant ainsi une fibrose qui les obstrue.

La contraception hormonale est plus communément connue sous le nom de pilule. A condition de ne jamais l’oublier, c’est certainement le moyen de contraception le plus fiable. Ses effets secondaires indésirables, comme la prise de poids, ont trouvé leur solution avec les pilules mini-dosées. Il est toutefois déconseillé de fumer avec la prise de la pilule, surtout à partir d’un certain âge, au risque de subir des accidents vasculaires, notamment de type phlébite.

Le stérilet évite la grossesse par la pose d’un corps étranger dans les voies génitales. Enrobés de cuîvre pour certains, ils empêchent les spermatozoïdes de traverser les membranes.
Il convient de les remplacer tous les trois ou quatre ans ou de l’enlever quand le moment d’une grossesse désirée est venu.

La technique des patch s’étend à la contraception. il pallie l”oubli de prise de pilule, très fiable mais toujours très contraignante. Le patch contraceptif délivre chaque jour une dose régulière d’hormones hebdomadaire sur le mode transcutané. Ici aussi, les précautions à prendre sont les mêmes que pour la pilule et l’anneau vaginal

Il revient à chaque femme avec les conseil de la gynécologue et après discussion au sein de son couple, de choisir son type de contraception ou de décider seule si elle préfère la pilule ou le stérilet. L’important, c’est qu’elle agisse en pleine conscience, quel que soit son âge. Parler, c’est important.
 
Vos Commentaires :


Le point sur la...
Quoi qu’il arrive, chaque année en France, on...
Pour que vos...
Pour que vos nuits soient plus troublantes....


 
Beauté
Forme
Mode
Maison/...
Culture
Cuisine
Lieux
Mariage
Vie...
Voyages
People
Homme