Pour recevoir nos
derniers articles par Mail,
inscrivez-vous :

Identifiez vous :




Pas encore Inscrit ?

Si vous êtes référencé dans le carnet d'adresse, identifiez-vous ci-dessous :




Pas encore Inscrit ?

 
 
 

Navigation : Culture - Littérature
La consolante Anna Gavalda

anne gavalda la consolante
Auteur Anna Gavalda
Editeur Dilettante Le
Date de parution 11/03/2008
Format 14 cm x 21 cm
ISBN 2842631528
Illustration Pas d'illustrations
Nombre de pages 640

Mot de l'éditeur sur "La consolante" de Anna Gavalda

Présentation rédigée par Anna Gavalda, à la demande de son éditeur :

J'ai écrit le livre, j'ai dessiné la couverture et maintenant mon éditeur me demande de rédiger moi-même les prières d'insérer.
Le dilettante ? T'as raison...
Mon éditeur que je viens d'appeler à l'instant pour lui demander si on disait «un» ou «une» prière d'insérer et qui m'avoue qu'il ne sait pas. Que personne n'a jamais su. Bon, je sens que les pointillés du contrat, je vais les remplir toute seule aussi...
Je suis donc allée vérifier dans un dictionnaire et voilà ce que j'ai trouvé :
Faire ses prières. S'emploie, surtout à l'impératif, comme formule de menace pour inciter à se préparer à la mort, à une sévère punition.
C'est vrai ?
C'est ça, le genre de ce mot quand on l'emploie au pluriel ?
Gloups. Qu'est-ce que je fais là ?
Heureusement, la suite :
Equivalent noble de «Numéroter ses abattis».
Voilà qui m'inspire plus. Les miens ou ceux de mes personnages ? À l'heure où j'écris ces mots, ils n'existent pas encore et je ne suis guère plus vaillante... Mais retournons la bidoche et numérotons donc, numérotons ce qui bouge encore...

Extrait du livre :
Il se tenait toujours à l'écart. Là-bas, loin des grilles, hors de notre portée. Le regard fiévreux et les bras croisés. Plus que croisés même, refermés, crochetés. Comme s'il avait eu froid ou mal au ventre. Comme s'il s'agrippait à lui-même pour ne pas tomber.
Nous bravait tous mais ne regardait personne. Cherchait la silhouette d'un seul petit garçon en tenant fermement un sachet en papier contre son coeur.
C'était un pain au chocolat, je le savais bien, et me demandais à chaque fois s'il n'était pas tout écrasé, à force...
Oui, c'était à cela qu'il se retenait, à la cloche, à leur mépris, au détour par la boulangerie et à toutes ces petites taches de gras à son revers comme autant de médailles, inespérées.
Inespérées...

Mais... Comment pouvais-je le savoir à l'époque ?
À l'époque, il me faisait peur. Ses chaussures étaient trop pointues, ses ongles trop longs et son index trop jaune. Et ses lèvres trop rouges. Et son manteau trop court et bien trop serré.
Et le tour de ses yeux trop sombre. Et sa voix trop bizarre.
Quand il nous apercevait enfin, souriait en ouvrant les bras. Se penchait en silence, touchait ses cheveux, ses épaules, son visage. Et, pendant que ma mère m'amarrait fermement à elle, je recomptais, fasciné, toutes ses bagues sur les joues de mon ami.
Il en avait une à chaque doigt. De vraies bagues, belles, précieuses, comme celles de mes grands-mères... C'était toujours à ce moment-là qu'elle se détournait horrifiée et que moi, je lâchais sa main.

Alexis, lui, non. Ne se dérobait jamais. Lui tendait son cartable et mangeait son goûter de l'autre, la vacante, en s'éloignant vers la place du Marché.
Alexis, avec son extraterrestre en talonnettes, son monstre de foire, son bouffon des primaires, se sentait plus en sécurité que moi, et était mieux aimé.
Croyais-je. Fiche détaillée : "La consolante" de Anna Gavalda
 
Vos Commentaires :


livre Nocturne...
Nocturne, une nouvelle collection de «...
Houellebecq, un...
Les jurés du célèbre prix littéraire ont élu...
Livres Saint...
Parlez-moi d’amour… A l’occasion de la...
Sélection Livres...
A l’occasion de la fête des mères 2011 qui aura...

Orages ordinaires Cadeaux de Noel 2009  des livres Fascination  tome 1,2,3 et 4
Un monde sans fin La femme du 5e de douglas kennedy Thomas Pynchon Contre jour
les fils de france La princesse des glaces Douglas Kennedy   Cul de sac
Marc LEVY - Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Maxime CHATTAM   La théorie Gaïa Mary Higgins Clark

 
Beauté
Forme
Mode
Maison/...
Culture
Cuisine
Lieux
Mariage
Vie...
Voyages
People
Homme